Sébastien Sauleau, né le 7 mars 1977 à Paris (17ème).

 

Voilà pour la partie administrative. Pour le reste, pas simple de résumer en quelques phrases une existence. Première partie de vie somme toute « classique ». Enfance et études sans difficulté particulière. Après un diplôme d'ingénieur à l'Institut de Mathématiques Appliquées d'Angers en 2000, je rentre dans la vie active en tant qu'ingénieur développement dans une société de services informatiques. Cela sera mon unique domaine d'activité jusqu'en 2016. 

 

L'approche de la quarantaine produit sur moi les mêmes effets que la plupart. Je questionne le sens de ma vie de bon petit employé modèle et ma cohérence personnelle. Rester assis huit heures par jour derrière un ordinateur représente-t-il la personne que je veux être ?

 

En 2016, après une longue période de maturation intérieure, je prends des décisions radicales. Je quitte mon travail, vends mon appartement avec tout son contenant et offre à la vie la possibilité de me guider vers de nouveaux horizons. 

 

Durant deux belles années, je multiplie les expériences variées, riches et intenses. Expériences m'apportant chacune un peu plus de paix, de joie et de liberté. Emprunter le chemin de Compostelle à la suite de tant d'autres ne sera pas la moins marquante de ces expériences. Bien au contraire. C'est la raison pour laquelle j'ai tellement à cœur de partager mon vécu. Je me nourris de celui des autres pour avancer et à mon tour j'aspire à être un modeste passeur, un témoin de l'incroyable beauté de la vie. Il y a de la magie dans le monde pour qui veut bien le voir.

 

En 2019, j'ai suivi une année de formation à l'école de Réflexologie intégrative, et depuis j'exerce à mon compte. J'ai à cœur de mettre en lumière que la souffrance n'est pas une fatalité, quand bien même le monde semble partir à vaux l'eau. C'est ma joie d'accompagner l'autre vers un mieux-être et vers la réalisation de sa perfection. C'est un nouveau chapitre très excitant de mon existence qui s'est ouvert et je l'accueille avec beaucoup de gratitude.

 

L'aventure continue ...